Plus de confort pour des élèves à Limoges grâce au pilotage énergétique, économies en prime !

Après Angers et Poitiers, et loin devant les grandes agglomérations françaises, Limoges (et ses 130 000 habitants) occupe en 2018 la troisième place des villes les plus attractives du pays, selon le magazine L’Express. Il faut dire que Limoges se préoccupe du bien-vivre de ses administrés, en particulier des plus jeunes ! Un exemple ? Elle a décidé d’améliorer le confort des élèves et des enseignants de l’école élémentaire Aristide Beslais, en uniformisant la température de référence dans chaque salle de classe. Avec un double bénéfice : cette initiative s’intègre dans le plan d’actions pour le développement durable adopté par Limoges, en permettant en plus de mieux maîtriser les consommations énergétiques de l’école.

Comme beaucoup d’autres établissements scolaires, l’école élémentaire Aristide Beslais est occupée pendant 30% de la journée seulement. Pourquoi chauffer les salles de classe lorsque celles-ci sont vides ? Partant de ce constat, la mairie de Limoges a étudié comment chauffer de la manière la plus efficace possible l’école.

Allier confort et économies

C’est après avoir lu un article sur les marchés CREM des écoles de la ville de Paris, que Sylvain Pasquet, chargé de mission énergétique de Limoges, décide de contacter Vertuoz by ENGIE. « Nos premiers échanges ont eu lieu sur un salon, se rappelle-t-il. Par la suite, j’ai travaillé avec une équipe pluridisciplinaire très disponible, constituée d’un chargé d’opération et de deux experts techniques, dont un spécialiste de l’IoT et un data scientist. » Puis tout s’est déroulé très vite. Deux demi-journées ont suffi pour déployer la solution de pilotage digital dans trois salles de classes et six autres pièces dédiées au périscolaire : une sonde de température et un détecteur de présence dans chaque pièce, un moteur de vanne par radiateur et un automate en chaufferie capable de gérer la mise à l’arrêt complet de la chaudière, et son redémarrage. Quand personne n’est dans l’école, le chauffage s’éteint, et se rallume automatiquement avant l’arrivée des enfants le matin pour qu’ils entrent dans une classe à la bonne température. Et cette capacité à réunir confort et économies fait toute la différence !

Optimiser le chauffage par auto-apprentissage

Une plateforme web a également été déployée, permettant notamment d’inscrire le planning d’occupation des salles pour l’école Aristide Beslais.

« La température de chaque pièce, est partagée en continu par l’exploitant avec les personnels enseignants » indique Sylvain Pasquet. La gestion de l’occupation et le suivi des températures dans les salles de classe et périscolaires permettent d’optimiser le chauffage par auto-apprentissage, un algorithme activant les mises à l’arrêt et les redémarrages de la chaudière. Enfin, l’exploitant n’a pas besoin d’intervenir en continu sur place. Il pilote les équipements à distance avec l’application mobile Vertuoz Live et le technicien se déplace uniquement en cas de dysfonctionnement.

« Avec Vertuoz, nous avons travaillé dans une approche de co-construction, en nous basant sur les retours d’expérience partagés et la mesure de l’efficacité de nos actions. »

50% d’économie d’énergie à Limoges

La solution de pilotage digital mise en place à Limoges a porté ses fruits : une économie de 50 % d’énergie a été réalisée dans les salles équipées de l’école élémentaire Aristide Beslais.

L’amélioration nette du confort des occupants et les niveaux de performance atteints ont incité Limoges à candidater au Prix énergies citoyennes 2019 et aux Trophées de l’Ingénierie territoriale. Et donné envie à Sylvain Pasquet de répliquer l’expérience sur « de nombreux autres sites où le pilotage des flux énergétiques pourrait être déployé. » Une initiative qui devrait faire école. À suivre…

Téléchargez le retour d’expérience entre la Ville de Limoges x Vertuoz en cliquant ici.

Retour sur l’expérience de la solution Vertuoz Pilot :

  • 184 bâtiments équipés par Vertuoz Pilot en France
  • 20 000 objets connectés suivis sur l’appli Vertuoz Live
  • 3 200 zones concernées
  • 50% d’économie d’énergie réalisée